Temps forts

Jeudi 15 Mars 2018

Mêlant ateliers d’intelligence collective et interventions d’intervenants inspirants, la Direction du Numérique pour l’Education (DNE) du Ministère de l’Education nationale anime le 15 mars une journée EdTech autour de deux objectifs :

  • Mieux connaître les EdTech, leur environnement et éclairer pour elles les moyens de l’accès au marché public ;
  • Comment mieux faire travailler ensemble les EdTech et les acteurs territoriaux de l’Education nationale.

9h30-17h30 | Salle 342B

 

Trois temps d’intelligence collective et d’ateliers

Atelier 1 : La transformation de l’école : pour une école de la confiance

Questions posées : qui sommes-nous ? Quelles sont nos difficultés ? Session de questions/réponses mélangeant et impliquant TOUS les participants.

Atelier 2 : Qui sont les entreprises Ed Tech et quelles sont leurs questions ?

Objectif de ce temps : bien définir les questions des EdTech pour y répondre. De quoi parle-t-on ? « J’ai un projet » : quel porte pousser ? Ou expérimenter ? Quels sont les Territoires qui achètent ?

Atelier 3 : Co-Construire la transformation

« Forum ouvert » : comment on travaille ensemble maintenant ?

Des Séquences inspirantes de personnalités publiques impliquées sur ce sujet du développement du numérique éducatif et des Edtech

Temps forts : 

14h40 : Intervention de M. Bruno Studer, Président de la Commission des Affaires culturelles et Président de la Mission d’Information l’Ecole dans la société Numérique

17h00 : Clôture par Mme Céline Calvez, Députée et Auteure du Rapport remis au Ministre sur la voie professionnelle

Cette journée est suivie le vendredi 16 mars d’un Pitch Dating avec 70 entreprises des EdTechs (dans le Networking Spot)

9h30-17h00 | EduCENE2018 | Spot des Usages (3e niveau)

 

EduCENE2018

Débats autour de la présentation des ressources EduCENE

Sur cette édition 2018 d’EduSpot France, l’association CENE modifie son planning habituel (Educrak) pour aller à la rencontre des acteurs terrain. Les membres de l’association iront à la rencontre des académies de Versailles et de Poitiers sur le Spot des usages.

Le CENE

Le Cercle des Editeurs du Numérique Éducatif a pour objet de rassembler les éditeurs de contenus numériques éducatifs, de faire connaître les talents des éditeurs francophones, de mener une prospective active sur le secteur et de participer à la valorisation de la qualité.

9h30-10h30 | Workshop | Salle 252A

 

« Classes inversées : mythes et réalités »

Objectifs  pédagogiques:

Depuis  quelques années, les classes inversées se sont invitées dans les débats sur l’éducation et contribuent notamment à une réflexion commune (enseignants, cadres, industriels, collectivités territoriales) sur l’intégration du numérique à l’école.

Programme détaillé :

Cet atelier repose sur les principes d’une pédagogie active permettant aux participants d’être acteurs de leur formation. Il est organisé sous la forme d’un hexagon game au cours duquel les participants auront à leur disposition diverses ressources pour construire en équipes un poster sur les mythes et réalités autour des classes inversées.

Pré-requis: Aucun

10h30-11h30 | Workshop | Salle 252A

My code is rich : le code à l’école et au collège, retour d’expériences et prospections jusque l’infini et au-delà

On pense avoir tout dit quand on évoque le code : des lignes ou plus souvent des blocs d’instructions qui permettent de créer un jeu vidéo, une petite animation, raconter une histoire… La réalité dépasse pourtant la fiction. Les multiples facettes du code et de ses modes d’apprentissage (connecté/déconnecté) en font un outil au service de nombreux projets transversaux. L’atelier propose de mêler présentation d’expériences éducatives au travers d’outils et de langages parfois trop peu connus, mais aussi petits jeux déconnectés à expérimenter ensemble pour découvrir ou redécouvrir les bases du code.

Un atelier animé par Jean-François CAUCHE

10h30-12h30 | Panel| Amphytéâtre Bordeaux

 

Des mathématiques à l’IA/Dialogue avec les responsables politiques les plus proches des citoyens, …les maires

L’éducation et le numérique prennent un nouveau tournant avec les rapports successifs de « l’Enseignement des mathématiques », « France IA » et ceux qui leurs succéderont. Des mathématiques au code informatique, en passant par les usages numériques et les jeux vidéos , … à l’Intelligence Artificielle. Quel regard sociétal et d’anticipation les responsables politiques portent-ils ? Pour répondre à cette question, les Maires, décideurs politiques de proximité, sont invités à porter appréciation inquiétude et vision, reflet des citoyens parents qu’ils représentent.

Intervenants :

Charles Torossian (Représente M Cédric Villani)
Inspecteur Général de l’Education Nationale , co-rapporteur avec le Député Cédric Villani, sur « Enseignement des Mathématiques à l’école »

Gilles Lepeltier
Maire de Lion-en-Sullias et Président de L’Association des Maires Ruraux du Loiret
Un Maire et un député envore à confirmer

Jennifer Elbaz
Présidente de Brainpop France

Thierry de Vulpillières
CEO – EvidenceB
Ancien responsable Education chez Microsoft

13h30-14h30 | Plénière | Amphithéâtre Bordeaux

 

Comment apprendre à apprendre ?

Apport des sciences cognitives et des outils numériques au domaine 2 du socle commun

Depuis 2016, le socle commun inclut le domaine 2 intitulé « les méthodes et outils pour apprendre ». Malheureusement, le décret n’a pas été accompagné de formations permettant aux enseignants de se saisir de ce nouveau domaine et de le mettre en œuvre de manière efficace dans les classes. Pourtant, il existe des recherches scientifiques de qualité sur les mécanismes des apprentissages, de la mémorisation, et sur les méthodes les plus efficaces pour consolider les apprentissages en mémoire. Nous les illustrerons en décrivant un certain nombre de résultats issus de ces recherches, et nous expliciterons également comment certains outils numériques peuvent être utilisés avec profit pour mettre en œuvre ces méthodes.

Franck Ramus

Professeur attaché à l’ÉNS-Paris – Codirecteur du Master en Sciences cognitives – ÉNS-EHESS-Université de Paris-Descartes et Membre du Conseil scientifique de l’Éducation nationale

13h30-14h30 | Spotlight | Salle 241

Par le nombre d’établissements, d’élèves et d’enseignants concernés, le projet « Lycées 4.0 » est le plus ambitieux projet numérique : d’ici 3 ans tous les lycées de la Région Grand Est seront « 100% numériques » et 48 établissements (plus de 30 élèves) le sont depuis la rentrée de 2017.
Un projet pionnier d’une telle ampleur a mis au jour d’inévitables difficultés qui ont pu être résolues par les nombreuses parties prenantes organisée en une véritable équipe projet.

Intervenants :

Rémi Dauphin
Conseiller éducation-Formation au sein du Cabinet de Jean Rottner, Président de la Région Grand Est
Région Grand Est

Jean-François Vendramini
Responsable Numérique Éducatif à la Direction de la Jeunesse et des Lycées
Région Grand Est

Pierre Schmitt
Directeur technique
LDE

15h30-16h30 | Panel | Salle 252B

 

Que peuvent apporter les Ed Tech à l’éducation ?

Le développement de l’enfant dépend de l’interaction entre les adultes, fratrie ou pairs et les contextes sociaux, culturels et éducatifs. Selon ce qu’on lui propose, il se développe dans des idéologies et des environnements. Les outils, les machines interviennent comme médiateurs et le connectent ainsi au monde réel ou virtuel.

Aucun « outil » n’est donc neutre. Les technologies actuelles peuvent-elles modifier les manières d’apprendre ?

Les Edtech se définissent comme « L’étude et la pratique pour faciliter l’apprentissage et améliorer la performance en créant, utilisant et exploitant les procédés et ressources technologiques appropriées ». Comment, à partir d’un exemple de la Région Nouvelle Aquitaine, peut-on imaginer de nouvelles formes éducatives, de nouveaux outils, de nouveaux produits pour imaginer un monde éducatif plus innovant ?

Intervenants :

Michel Perez
Président de l’An@é

Marc Chevalier
Facilitateur du Cluster EdTech Nouvelle-Aquitaine

Jennifer Elbaz
Directrice BrainPop français

Sébastien Gouleau
DANE Académie de Bordeaux

Emmanuelle Gras
Présidente de la société DIPONGO
twitter : @DipongoEmma

Marie Merouze
Fondatrice de Marbotic
twitter : @MarieMerouze

15h30-16h30 | Salle 251

 

Faire évoluer la forme scolaire à large échelle : le combo gagnant peer to peer et classes inversées

Dans un système éducatif français où toute proposition est ressentie comme une injonction, à laquelle il convient souvent en premier lieu de résister, l’évolution des pratiques enseignantes, clé pour une adaptation de l’école au XXIème siècle, représente une véritable gageure. Comment dès lors favoriser les changements de pratique, alors même que les pédagogies dites « alternatives » le sont restées depuis plus d’un siècle ?

Cette conférence questionnera comment répondre à cette question majeure, en s’appuyant sur les activités d’Inversons la Classe !. Ce collectif propose une combinaison de deux facteurs permettant d’accélérer la transformation du système éducatif : d’une part le développement des échanges en pair à pair entre enseignants pour favoriser une posture réflexive, d’autre part des pratiques accessibles à chaque enseignant qui sont porte d’entrée et facilitatrice de la mise en oeuvre des pédagogies actives.

Un pari gagnant puisqu’en trois années d’existence en France, Inversons la Classe ! a impulsé et nourri les changements de pratiques pédagogiques enseignantes de plus de 12 000 enseignants, de toutes disciplines et de tous niveaux d’enseignement. Premier acteur du développement de la classe inversée en France, qui touche déjà plus d’un million d’élèves, l’association est à l’origine de nombreux événements qui participent au développement de pratiques qui sont pédagogiques mais qui vont bien au-delà, puisqu’elles impliquent, et engendrent aussi un certain nombre de changements dans l’organisation du temps et de l’espace scolaire, dans l’organisation de la vie de l’établissement, et dans les postures des différents acteurs de l’éducation.

Héloise Dufour

Directrice d’Inversons la Classe !

16h-17h30 | Amphithéâtre Bordeaux

Finale Grand Hackathon <code ton lycée>

Organisée par la Région île de France en partenariat avec Simplon et Open Digital Education.

Finale et remise des prix du concours <CODE TON LYCÉE> porté par la Région dans le cadre de sa démarche vers des lycées 100 % numériques, en présence des participants à cette opération (élèves, enseignants, mentors, jury) et présidée par Mme Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France.

Jeudi 15 & vendredi 16 mars | Réunions privées

 

Rencontre européenne – Peer Learning Activity (PLA) on Digital Skills and Competences

Le groupe de travail ET2020 de la Commission européenne et le ministère français de l’Éducation nationale se retrouvent à Paris du 14 au 16 mars 2018 sur EduSpot France, pour échanger et produire des recommandations sur les ressources numériques, les pratiques pédagogiques et les apprentissages qu’elles soutiennent et le développement des compétences numériques clés qu’elles encouragent. Les experts travailleront sur plusieurs cas d’études, dont les banques de ressources numériques éducatives (BRNE) et les ressources culturelles et scientifiques des grands établissements publics à travers Eduthèque pour les deux exemples français.

Programme des Journées du PLA#8: Digital resources for schools: supporting  key competence development and pedagogical practice

Vendredi 16 Mars 2018

10h15-11h15 | Keynote | Salle 242A

L’Atelier Canopé, lieu de médiation au service de la communauté éducative

Les Ateliers Canopé, autrefois Centres départementaux de documentation pédagogique, constituent le réseau de lieux de proximité du Réseau Canopé. Ces dernières années ils ont vu évoluer considérablement leurs espaces, leurs usages et l’offre de ressources et services qui y est proposée. La médiation y joue un rôle essentiel..

Intervenant : M Sébastien Brunet, Directeur, Direction de l’Ingénierie des Services (DIS), Réseau Canopé.

10h30-11h30 | Workshop | Salle 342A

Capsules video et classe inversée en SES. Depuis 5 ans, Patrice Cuperty, Nicolas Olivier et Christophe Viscogliosi pratiquent l’enseignement en classe inversée en sciences économiques et sociales (S.E.S) dans leurs classes de seconde, première et de terminale. Pour assurer cet enseignement, ils ont créé plus d’une centaine de capsules vidéos disponibles sur http://www.esprod.fr/ et http://www.ses.acversailles.fr/cours_inverse/cours_inverse_presente.html. En amont du cours, les élèves doivent visionner de courtes vidéos dans lesquelles ils découvrent, à leur rythme, les notions du programme. Le travail en classe consiste à mettre en activité les élèves en groupes, autour d’exercices d’application ou d’approfondissement des notions qui ont été travaillées en amont.Ouvert à tout le monde, l’atelier vous propose de vous mettre dans la peau d’un enseignant de SES pratiquant la classe inversée ! Pendant une heure, vous travaillerez en groupes et réfléchirez à la manière de faire cours en classe inversée en ébauchant une séance de cours sur un thème économique et/ou sociologique à partir des capsules vidéos existantes. L’atelier sera divisé en deux parties : tout d’abord, chaque groupe élaborera une séance, encadré par les trois enseignants; puis, les différents groupes proposeront un retour d’expérience dans le cadre d’un échange collectif sur la classe inversée.

Déroulement:

1) Présentation rapide des intervenants (parcours)
2) Présentation rapide du principe général de la classe inversée (sans révéler pour l’instant notre manière de procéder : ce sera fait à l’étape 7)
3) Les participants visionnent une vidéo de première sur la socialisation (https://youtu.be/JhFLLhG6XKM) ou sur un autre thème.
4) On leur distribue un dossier documentaire (avec exercices et documents)
5) On leur demande, par groupe, de faire une ébauche de séance (comment le temps de travail est-il organisé ?)
6) Débriefing de quelques groupes
7) Présentation de nos pratiques

13h30-14h30 | Keynote | Salle 241

SVT : INNOVATION PEDAGOGIQUE AU LYCEE ET A L’UNIVERSITE Vincent Faillet est enseignant de SVT en lycée, doctorant en sciences de l’éducation et auteur l’auteur d’un essai sur la forme scolaire : « La métamorphose de l’école quand les élèves font la classe », Éditions Descartes & Cie. ». Redécouvreur de l’enseignement mutuel, pratiques de classes popularisées au XIXe, en même temps que l’enseignement simultané – mais au destin très contrarié, il a repensé la façon de faire classe à partir d’une réflexion sur l’espace et son occupation par les élèves. La classe mutuelle est une autre façon d’enseigner, qui allie les trois facteurs de changement de l’Ecole: espace, pédagogie et numérique. C’est à partir de cette expérience réfléchie qu’il viendra présenter ses pratiques.
Antoine Taly est enseignant et directeur d’études de la licence Frontières du vivant au Centre de Recherches Interdisciplinaires, chercheur au CNRS. Il est un des pionniers de la classe inversée dans le supérieur. Ses pratiques de classes sont aujourd’hui décrites comme une « classe renversée »: majorant le rôle des élèves dans la production des savoirs scientifiques, sa classe renversée permet aux étudiants de se positionner comme chercheurs. Dans cette approche de l’autonomie, de multiples outils pédagogiques sont utilisés : gamification, MOOC, peer-to-peer teaching, microlearning… qui pemerttent de tracer des pistes pour des changements dans l’Ecole.
Ces deux intervenants, à partir d’un champ scientifique commun et de leurs innovations pédagogiques à large échelle, présenteront leurs approches et échangeront avec la salle sur les facteurs de changement dans l’innovation pédagogique auprès de publics se préparant à des carrières scientifiques.